Association professionnelle agréée par le ministère de l'Éducation nationale (BO 16 juillet 2015)

Groupe orientation

ANCP 2015 10logo SESGENlogo snuipp fsu 1x bc78e 51f0a

 

Conseillers pédagogiques, Formateurs : Experts de la formation

Pour une formation non imposée correspondant aux besoins du terrain

Pour la rentrée 2018, les recommandations faites aux Recteurs par le ministre sur la formation continue des professeurs des écoles dans le cadre des 18 heures d’animation pédagogiques imposent l’ensemble des heures de formation en lecture – écriture – mathématiques.

Les conseillers pédagogiques et autres formateurs sont très attachés à ce que les professeurs des écoles bénéficient d’une formation de qualité qui leur permette d’amener tous les élèves à devenir des citoyens responsables et naturellement à maîtriser la langue et les mathématiques, mais ces recommandations faites aux Recteurs vont à l’encontre de toute formation de qualité qui doit :

    • Prendre en compte les besoins identifiés par les collègues professeurs des écoles.
    • S’appuyer sur les besoins des équipes des écoles, redonner toute leurs places aux projets d'école.
    • Susciter la confiance.
    • Proposer un plan de formation riche et pluridisciplinaire.
    • Être ambitieux et proposer des repères culturels sous toutes ses formes pour permettre aux élèves d’acquérir des compétences diverses.
    • Proposer des formations dans tous les domaines du socle commun.

Une formation qui ne tient pas compte de ces points est vouée à l’échec.

La formation continue des professeurs des écoles ne peut à elle seule combler le déficit flagrant de la formation initiale ! Elle est d'ailleurs aujourd'hui réduite à peau de chagrin, preuve d'un manque d'ambition pour les personnels.

Sur le terrain, de telles recommandations ont déjà des conséquences désastreuses. Les organisations syndicales, l’ANCP&AF - association professionnelle - ont été alertées par les collègues de :

      • La suppression de postes de conseillers pédagogiques spécialisés.
      • La transformation de postes de formateurs TICE en formateurs mathématiques (sans prise en compte des capacités de chacun).

Les formateurs ne sont pas des variables d'ajustement. La formation mérite mieux qu'un simple affichage. Mais pour une bonne formation, il est nécessaire que les formateurs aient le temps d'exercer ce pour quoi ils sont destinés. Une récente enquête par l'ANCP&AF montre que les fonctions sont détournées de leur objectif et que les formateurs sont plus souvent occupés à des tâches administratives, des tâches de secrétariat qu'à la formation.

Les conseillers pédagogiques et autres formateurs, experts de la formation continue des enseignants du 1er degré doivent rester des acteurs incontournables d'une École ambitieuse de la réussite.

Les organisations syndicales, l'ANCP&AF demandent fermement que les contenus de la formation ne soient pas restrictifs mais respectueux des besoins du terrain. Par ailleurs, aucun poste de formateur ne doit manquer ou être détourné pour la rentrée 2018. Ils réaffirment la nécessaire réflexion sur les conditions et les formes de la formation.

Lien de téléchargement du document :

 

Vous pouvez récupérer le dossier du bilan intermédiaire de l'enqête sur le temps de travail en suivant le lien suivant :

 

Tout d'abord un grand merci à tous ceux qui ont pris sur leur temps pour compléter l'enquête en ligne.

Les premiers résultats montrent que :

 

Les syndicats Se-Unsa et Sgen-cfdt ont répondu à notre invitation et sont venus travailler avec nous dans un esprit de collaboration et d’efficacité. Les points suivants ont été abordés :

1. Les rendez-vous de carrière

Les enseignants doivent se mettrent en perspective des rendez-vous de carrière. Un IEN ne pourra rester sur une inspection telle qu’elle existe, inspection de classe, alors que le rendez-vous de carrière doit prendre en compte l’évolution et les besoins du formateur, besoins qui doivent émerger de cet entretien. Des documents doivent être préparés (portefolio par exemple) pour montrer nos formations, évolutions, recherche, etc.

2. La classe exceptionnelle

La circulaire de mise en œuvre n’est toujours pas parue et sans modalités rien ne peut se faire. Un groupe de travail pour la classe exceptionnelle se met en place le 19 octobre avec les syndicats. Ce dossier est suivi mais la mise en œuvre étalée.

3. Frais de déplacements

Il ne faut pas hésiter à s’appuyer su le texte qui stipule que nous devons être remboursés aux frais kilométriques si pas de transport en commun en référence au texte paru. Pour rappel, le texte peut se trouver à cette adresse

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000028396204&categorieLien=id

L'information se situe article 5, troisième paragraphe

Vous pouvez également le télécharger sur le site

4. La prime REP+ entrerait dans une logique de territoire, ce qui nous donne l’espoir de la toucher, mais à vérifier pour les conseillers départementaux.

5. Il faudra être attentif sur les temps de formation, E. Macron candidat avait émis l'idée que ces tempqss soient pris sur les temps de vacances!

6. Une enquête en ligne sur le temps de travail et les lettres de missions va être lancée par l’ANCP&AF courant novembre 2017..